Au fait, d’où vient l’impression textile ?

Au fait, d’où vient l’impression textile ?
août 16, 2017 daprint

Nous vous parlons souvent, dans notre blog, des différents procédés utilisés par DAPrint pour réaliser vos objets publicitaires et vos vêtements personnalisés. Mais au fait, savez-vous d’où vient l’impression textile ? Installez vous à bord de votre machine à remonter le temps, fermez les yeux… et c’est parti pour la grande histoire de notre métier !

Souvenez-vous de vos cours d’histoire : un certain Johanes Gutenberg a forcément, à un moment donné, croisé votre scolarité. C’est en effet à lui que revient l’invention de l’imprimerie traditionnelle, et donc de la disposition d’encre sur un support. Toutefois, l’impression textile prend ses origines très longtemps avant cette période, puisqu’elle serait apparue… au IIème millénaire avant JC ! En effet, à cette époque, des artisans indiens coloraient des pièces de coton à l’aide de sels métalliques. Ce n’est évidemment plus une technique utilisée de nos jours, mais c’est bien celle-là qui a posé les fondations de l’impression textile que vous connaissez aujourd’hui. Et il faudra attendre la fin du XVIème siècle pour que les portugais la ramènent en Europe.

Les origines de l’impression textile actuelle

Au XVIIIème siècle, certains imprimeurs cherchent une nouvelle technique pour travailler de nouveaux coloris et mettent au point un procédé utilisant une planche de bois en relief. Un dessinateur, chargé de reproduire le motif sur le tissu, va graver cette pièce de bois en fonction du travail à réaliser. Ensuite, des coloristes récupèrent des substances végétales pour créer de nouveaux coloris, forment des pâtes colorées avec et les disposent sur les planches en bois préalablement gravées par le dessinateur. La dernière étape consiste alors à poser la planche de bois sur le tissu à imprimer, et à l’aide d’un maillet, de venir apposer le motif sur le tissu.

Et puis, l’impression textile s’industrialisa

Les premières machines commentèrent à voir le jour grâce à Thomas Bell, ce qui permet de ne plus avoir à apposer manuellement le motif sur le tissu. Et puis, au cours du XIXème siècle, apparaîtront les premiers colorants de synthèse qui changeront radicalement le domaine de l’impression textile. Enfin, la dernière grande révolution de l’impression texilte interviendra au cours du XXème siècle puisqu’il verra apparaître les premières impressions via des cadres plats, permettant de ne disposer de l’encre qu’aux endroits voulus, tout en vernissant le reste du tissu. Et désormais, grâce à DAPrint, spécialiste de l’impression textile à Montpellier, vous pouvez commander et recevoir vos vêtements personnalisés ou vos objets publicitaires en 8 jours ! C’est pas beau, le progrès ?

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*